Peinture de la coque

Maintenant que le carrossier a fait son travail, à nous de jouer pour peindre cette coque en blanc meije. Tout d’abord j’ai pu remarquer lors de la réception de la coque quelques « pocs » sur les deux portières droites. Ces trous sont bouchés avec du mastic de finition. Puis ponçage afin d’enlever les éventuelles sur épaisseur du mastic.

L’aprêt a déjà été mis par le carrossier et ça nous fait gagner beaucoup de temps, on peut directement enchaîner sur la peinture. Du coup on effectue un ponçage minutieux afin de lisser la couche d’aprêt. Le ponçage s’est fait à sec avec du papier de verre 500.

Ensuite on décide d’asperger le dessous de la coque (fond de coffre, plancher, bas de caisse) d’anti-gravillon. les dessous des  ailes avants et arrières bénéficient du même traitement. Puis mon pote phil se lance dans la peinture de la coque.

Malgré quelques difficultés (compresseur en panne, problème de réglage du pistolet, coulures et…rage de dent) on a réussi à tout peindre et le résultat est plutôt correct.

Et voilà, maintenant on va attendre tranquillement que ça seiche et on pourra s’atteler au remontage définitif de la voiture. Une deuxième session peinture est à planifier car une rage de dent survenue chez mon pote phil l’a contraint a arrêté et à se soigner le plus rapidement possible. Mais à ce jour, la dent de phil va beaucoup mieux. La prochaine peinture concernera les jantes plus quelques petits éléments de la 2cv qu’on veut peindre en jaune mimosa. A la prochaine.

Les commentaires sont fermés