La soudure à l’arc pour restaurer la coque de votre 2cv

Auteur
stardeuche
Publié le
25 septembre 2011
Mise à jour le
12 septembre 2022

Quatre mois après mon retour du raid en Tunisie, l’heure est toujours au bilan et à la réflexion sur diverses questions, notamment la restauration d’une 2cv et principalement la rénovation de la coque de la 2cv. Pour notre cas on a utilisé la soudure à l’arc

alors là je me lance dans un dossier bien compliqué. Comment restaurer une 2cv ? Je vais traiter 3 sujets, la coque, le châssis et le moteur. Ce premier article parlera de la coque.

Il faut savoir qu’avant ce projet de raid mon expérience en restauration de 2cv était proche du néant. Je me suis donc lancé dans cette aventure sans trop de méthode : j’ai tenté beaucoup de choses, et parfois j’ai fait fausse route. Grâce à ces expériences, j’ai maintenant une idée plus précise du sujet.

Achat de la deuche

Tout d’abord, choisir une 2cv complète : pour ma part, j’ai restauré une 2cv incomplète et en mauvais état. Or restaurer une deuche avec plusieurs morceaux de pièces détachées demande beaucoup d’adaptation, parfois sur des éléments important de la voiture (adaptation amortisseur par exemple). A l’avenir, je choisirais obligatoirement une 2cv complète, c’est une restauration qu’on veut faire, et non pas un puzzle…

Après coup, le plus judicieux est de scinder la restauration d’une 2cv en trois parties :

  1. la coque + éléments de carrosserie
  2. le châssis (article à suivre)
  3. le moteur (article à suivre)

Mise en garde : ne pas se lancer dans un projet de restauration si deux de ces éléments sont très abîmés. En effet, se lancer dans une restauration avec une coque qui ressemble à un gruyère et un moteur complètement H.S serait bien compliqué. Certes pas impossible, mais difficile et couteux…

La coque

Lorsque l’achat de la 2 cv est effectif, on peut s’attacher à décoquer pour ausculter plus précisément la carrosserie. Le plancher, les bas de caisse, la jupe arrière, la baie de par brise, l’intérieur des ailes, toutes ces zones sont de vrais nids à rouille. La moindre tache de rouille doit subir un grattage, traitement curatif et préventif, puis il faut mastiquer sinon la rouille se propage comme une gangrène!!

Lors de ma restauration, la plus grosse difficulté a été le plancher… Un petit zoom sur le plancher s’impose :

Le plancher est souvent abîmé. Rares sont les 2 cv avec un plancher sain et dénoué de rouille! Selon l’étendue du fléau on peut

  • soit changer complètement le plancher,
  • soit riveter une plaque de tôle saine sur le vieux plancher.

Si le vieux plancher n’est pas trop abimé, le méhari club cassis vend un ensemble de tôle prévu pour se fixer sur ce vieux plancher. Avant de riveter les tôles, il faut traiter à l’anti rouille le vieux plancher.

Dans notre cas, le vieux plancher était irrécupérable et on n’a pas réussi à faire les soudures du plancher neuf nous-mêmes. On a essayé de souder avec des baguettes à braser… mais la tôle fine de la 2 cv n’est pas propice à ce type de soudure… D’après mes recherches, la soudure à l’arc de type MIG est souvent utilisée par les professionnels pour cet assemblage. Cette technique est difficile d’accès pour les non initiés, donc on a dû faire appel à un carrossier pour souder le plancher neuf, ça nous a évité des journées à galérer avec des outils qu’on ne maitrise pas.

La technique de soudure à l’arc

Effectivement pour le plancher d’une coque de 2cv, on peut utiliser des tôles vendues sur le marché qu’il faut, par la suite riveter sur l’existant. Cette technique peut être satisfaisante un certain temps. Mais l’opération la plus sure et durable est effectivement la soudure. Cette pratique (quand elle est bien réalisée) permet d’assembler tous types de métaux.

La méthode de soudure la plus répandue est la soudure à l’arc. Cette opération consiste à utiliser un poste à souder qui va produire un arc électrique entre l’électrode et le métal de base.

Pour faire un soudage de qualité il faut respecter trois principes :

  • pour l’assemblage de deux pièces de métal il faut une énergie conséquente via une source de chaleur. L’arc électrique est la technique de réchauffement la plus utilisée mais il y en a d’autres comme la flamme, la pression ou la friction
  • l’oxygène présent dans l’air abîme votre soudure. Il faut donc protéger la soudure contre cet élément via un gaz inerte par exemple.
  • enfin, l’assemblage se fait grâce à un apport de matériau comme une tige ou une baguette de métal

En industrie l’utilisation d’un poste à souder à l’arc est très répandue. Il existe une grande variété de soudage mais deux techniques sont principalement utilisées par les professionnels :

  • soudage au TIG
  • soudage au MIG

Quels sont les différences entre le soudage MIG et le soudage TIG ?

Tout dépend de la tâche à réaliser. Si l’opérateur doit produire une soudure esthétique et visible, il utilise plutôt le soudage au TIG. Cette technique est plus lente mais le travail est robuste et précis

Pour un travail ou la vitesse d’exécution est importante, l’opérateur peut dans ce cas utiliser le soudage au MIG.

La soudure pour une coque de 2cv

La tôle d’une 2cv est très fine et fragile. Il faut faire attention lors des interventions avec un poste à souder à l’arc. Le soudage au MIG est donc conseillé pour la carrosserie d’une deuche. Pour une soudure irréprochable il est important d’utiliser du matériel de qualité. Le coût est important mais c’est un investissement qui vaut le coup !! Bien sur ne pas négliger l’aspect sécurité de ces travaux. Equipez vous correctement avec des gants, un tablier, une cagoule, etc …

Utilisation de la soudure par point

On a réussi à souder nous-même le panneau arrière par points avec des baguettes à braser. Le résultat n’est pas très esthétique, mais ça a résisté aux intempéries durant le raid en Tunisie (tempête de sable, cailloux, vibration, poussière…)

Conclusion

la restauration de la coque a été la partie la plus compliquée pour nous. La fine épaisseur des tôles rend la tache très ardue. Il faut vraiment s’y connaître ou alors avoir l’envie et le temps d’apprendre ces nombreuses techniques de soudure. La soudure à l’arc donne de super résultat mais il faut s’y connaître et la courbe d’apprentissage avec ce matériel peut être complexe pour les néophytes. C’est un métier !!

2 commentaires pour La soudure à l’arc pour restaurer la coque de votre 2cv

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.