Exposition des autos de la coupe Florio au parc des promenades

De retour du parc des promenades de Saint Brieuc, voici quelques photos pour avoir un petit aperçu des quelques 250 véhicules anciens exposés aujourd’hui :

Après un tour du parc, nous avons assisté au contrôle technique pour la coupe Florio. Les vérifications techniques sont un passage obligé pour tous les véhicules afin de pouvoir être autorisé ou non à participer à la course de demain.

Demain matin, les véhicules inscrits autorisés à participer à la course vont pouvoir faire des essais entre 8h30 et 12h30. La piste ré-ouvrira à 14 heures pour la courses elle-même avec les montées chronométrées. Nous, nous allons surtout aller voir le départ des bolides pour la course!! Et ensuite, les résultats et la remise des prix se feront au Parc des Promenades à 19h.

Et les deuches?

Aucune deuche ne participe à la course de régularité. Mais, parmi les autos exposées au parc, une belle 2cv a attiré notre attention. C’est une 2cv A de 1950 immatriculée dans les côtes d’Armor, une des seules de cette époque encore roulante. On a cherché le propriétaire pour lui poser quelques questions sur sa deuche, mais en vain.

Plus largement, la marque Citroën était bien représentée…

En rentrant chez nous, on est passée devant une deuche customisée originale…

L’idée de faire un pare choc en bois est très intéressante. Cet accessoire renforce le côté original de cette 2cv. Les panneaux intérieurs de porte sont habillés avec des coupures de vieux journaux. Décor sympa qui ne laisse pas indifférent, on aime ou on n’aime pas!!

Le coup de coeur de l’après-midi : La Deutsch-Bonnet

Le propriétaire de cette Deutsch-Bonnet m’a fait partagé ses connaissances et sa passion pour cette voiture française (1955-1956) destinée à la course et produite en seulement 408 exemplaires.

Celle-ci a été récupérée aux Etats Unis car elle était en meilleur état que les voitures françaises abîmées par les courses automobiles. Elle est conforme à l’originale : tout est d’origine. Les pièces abîmés ont simplement été réparées.

Ce modèle a permis d’apporter de nombreuses victoires à la France en course automobile. L’originalité de cette auto est la composition de sa carrosserie : c’est le premier modèle conçu en composite. Cette voiture pèse à peine plus de 500 kg dont 46 kg pour le châssis. Avec un moteur préparé, cette Deutsch-Bonnet peut faire des pointes à 160 km/h. Le propriétaire ne participe à la montée historique cette année. Il lui reste quelques réglages à réaliser pour la prochaine édition. Affaire à suivre…

Maintenant on attends plus que la course…vivement demain