Ksar Guilane – Tozeur

Distance parcourue depuis Saint-Brieuc : 2739  km

Distance parcourue aujourd’hui 240 km

Localisation actuelle : Tozeur (voir carte)

Journal de bord :

Après ces 2 journées difficiles dans les pistes, l’organisation PRO nous a confirmé ce matin qu’on avait passé les étapes les plus coriaces ! Aujourd’hui, on a roulé sur de la route goudronnée jusqu’à Tozeur : heureusement que la route était plus facile aujourd’hui, parce qu’on n’a pas encore pu réparer notre pièce cassée hier !

On est arrivés à l’oasis de Tozeur avec une impressionnante tempête de sable : on a l’impression d’avoir un sèche cheveux dans la tronche ! Pour l’instant, avec ces conditions météo, on n’a pas vu grand chose de Tozeur… Vu notre rythme, on n’a pas encore eu le temps de se poser pour mettre en ligne les photos de ces derniers jours, mais de toute façon on verra peut être pas grand chose sur les photos avec ce sable… Et en plus l’appareil photo est grippé : le sable s’insinue vraiment partout!

En arrivant au campement dans la palmeraie, on a énormément apprécié le confort, et le fait de pouvoir se doucher, après 4 jours sans se laver… La soirée a été festive, avec les participants du championnat du monde de rallye de Tunisie qui sont de passage dans la même palmeraie que nous !! Les tunisiens qu’on rencontre au cours de notre circuit sont super sympas, ils sont très contents de voir des touristes et nous réservent un excellent accueil.

Demain repos, on va profiter du cadre et de la piscine de l’hôtel…En espérant que le soudeur tunisien de Tozeur fasse des merveilles afin de réparer cette pièce du châssis cassée.

6 commentaires sur “Ksar Guilane – Tozeur

  1. Yeah les mecs !!

    Bon ça à l’air d’être un peu rock’n roll dans l’désert ! Entre la qualité des pistes et les tempêtes de sables, en effet vous devez sacrément galérer ! Mais bon, les choses finissent bien malgrés tout, tant mieux ! En plus, vous avez eu droit a une petite jaille en récompense de tous ces efforts, ce qui est amplement mérité et doit être fort apprécié !

    Je rejoins Rage dans sa réflexion : On a pas le privilège de voir vos tronches avec un énorme break sunshine sur le pif !

    Bon les gars, un fucking bon courage, lachez pas l’morcif, et longue vie à la deuch’ !!

    Tchu$$ !

  2. Salut les mecs !
    On est content de savoir que tout roule pour vous et ce malgré ce sable ravageur. On croise les doigts pour que ça dure ! On aimerai aussi (comme tout le monde) voir vos tronches à l’arrivée de l’étape et après la fiesta du soir… Histoire de voir si y a des différences ;-).
    On vous embrasse et on vous souhaite bon courage. Et merci pour le journal de bord, on s’y croirait.
    PS : pour éviter le sable dans l’appareil photo, mettez le dans un sac isotherme… en faisant gaffe au trou pour l’objectif bien entendu 🙂

  3. Chapeau les baroudeurs de choc !!! On vous imagine à désensabler la deuch’ 😉 En tout cas, super votre journal de bord ! Bon vent pour la suite du périple et à très vite pour prendre à nouveau des news de nos breizh aventuriers 🙂

  4. My dear Dewy, I understand why you were not at the church on friday. I was looking for you… So humm I apologies but I said « Yes » to William. We don’t choose our « Lune de miel » yet. I will told William to go to GAFSA. May be I’ll met you there.
    Big Kisses
    Miss you

    Kate, the new princess ;-p

  5. Salut à vous les baroudeurs !
    Je voulais vous souhaiter bon courage face aux tempêtes de sable. Je suis de tout coeur avec vous car sur ma planète, on en rencontre pas mal aussi et je sais par quelle galère vous êtes passés.

    Que la force soit avec vous les gars. A jamais

    Obi-Wan Kenobi

  6. Eh ben Dewy, un sèche-cheveux qui crache du sable, j’imagine d’ici ta coiffure. Et bien sur les baroudeurs ça ne se rase pas non plus… Vous êtes surs qu’on vous reconnaîtra sur les photos ???
    Blagues mises à part, bonne continuation à tous !
    Marlene

Les commentaires sont fermés