Au cours du monde : le périple éducatif en 2cv

Auteur
stardeuche
Publié le
15 octobre 2012
Mise à jour le
9 juin 2013

Régulièrement je fais le tour du net pour dénicher les plus beaux récits de voyage et d’aventure en 2cv. Et  j’ai été gâté avec le projet « au cours du monde », réalisé par Jean-Baptiste et Julie qui relient l’Alaska à Ushuaïa. Tous les ingrédients d’une belle expérience sont réunis : paysages fabuleux, échanges, partage, projet éducatif interactif.

Et le moyen de locomotion pour relier les deux parties extrêmes de ce continent américain est une 2cv fourgonnette de 1977 surnommée KKouette. Ce périple est très consistant avec pas moins de 14 pays traversés (Canada, États-Unis, Mexique, Belize, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Costa Rica, Panama, Équateur, Pérou, Bolivie, Chili, Argentine) pour environ 80 000 km. Voilà un programme qui pourrait faire fuir de nombreuses personnes mais pas nos deux enseignants aventuriers…l’appel de l’aventure et des grands espaces sont les plus forts.

En tant que baroudeur deuchiste, j’ai particulièrement prêté attention à la 2cv KKouette, parce que pour vivre une année dans une 2cv, tout doit être pensé au millimètre près ! D’après les photos, tout le confort y est (kitchenette, lit, table, frigo, système de douche extérieure), avec un système de rangement optimal, notamment pour les 2 bidons d’essence à l’extérieur. Conclusion : je veux la même !!

2cv raid fourgonnette

La 2cv KKouette du projet au cours du monde

Ce voyage ne consiste pas seulement à relier deux points éloignés (enfin très éloignés ;)). Tout au long du parcours Julie et Jean-Baptiste vont à la rencontre des écoliers et des enseignants pour découvrir différents modes d’éducation. Le but est de faire interagir les écoliers autour d’un projet créatif sur le thème du carnet de voyage. Chaque école traversée ajoute une pierre à l’édifice et découvre les œuvres des autres enfants. Les différentes cultures des enfants sont ainsi partagées.

De plus, un projet pédagogique en ligne peut être téléchargé par les enseignants français, afin de rejoindre l’aventure via le site et des exercices ludiques (allez voir les fiches pédagogiques sur le site et vous comprendrez pourquoi on aurait bien aimé avoir des profs comme ça à l’école !)

Après leur retour en France, prévu en juillet 2013, Julie et Jean-Baptiste exposeront les productions des enfants.

On n’a pas résisté à interviewer ces baroudeurs, et à mieux connaître leur 2cv KKouette :

Interview :

Où vous trouvez-vous actuellement ?

Nous sommes actuellement en Californie, nous venons de visiter San Francisco et sommes désormais en route pour les grands parcs nationaux (Nevada, Utah et Arizona).

Pourquoi avoir choisi une 2cv pour cette aventure ?

Après avoir passé mon adolescence sur des Solex, je suis tout naturellement passé à la 2CV à partir de mes 18 ans. Lorsqu’il a fallu choisir un moyen de locomotion pour notre aventure, la 2cv est apparue comme une évidence.

Au point de vue mécanique, quels ont été les aménagements importants que vous avez dû prévoir sur votre 2cv (châssis, moteur etc.) ?

Le châssis est un châssis d’AMI 8 qui a été renforcé, celui d’origine n’aurait pas résisté. Le moteur est un 602, bien classique, mais entièrement révisé. Toutes les pièces de la voiture ont également été révisées ou changées pour partir dans les meilleures conditions possibles.

On a bien vu sur vos vidéos qu’il a fait très froid en septembre en Alaska, est-ce que vous aviez prévu une isolation suffisante sur votre 2cv, et si oui avec quel type d’isolant ?

Oui, l’isolation a été prévue. Du Triflex recouvre presque entièrement la voiture (du sol au plafond). Nos «rideaux» sont également isolés. Nous ne souffrons pas du froid dans la voiture, c’est seulement lorsqu’on doit sortir le matin que c’est moins drôle. A l’intérieur, nous avons de bons duvets et ne souffrons vraiment pas du froid. Nous pensons même que nous souffrirons plus de la chaleur que du froid. Affaire à suivre….

Après coup, avez-vous décelé des améliorations à apporter à KKouette par rapport au froid ?

Non, pour le froid c’est OK. Par contre pour la chaleur, il va peut-être nous manquer un système d’aération.

 Votre optimisation du rangement est assez bluffante, comment avez-vous eu toutes ces idées ?

Nous avons eu l’idée de ce voyage il y a plus de deux ans. Nous avons donc cherché tout ce qui existait auparavant. Les rencontres de 2cv nous ont permis de voir de nombreux aménagements. En discutant avec les propriétaires, nous prenions les choses positives de leur expérience. Ensuite, nous avons fait de nombreux plans, croquis. Et voilà le travail.

Avez-vous emmené avec vous beaucoup de pièces de rechanges ?

Oui, nous avons des pièces de rechange. Il existe de toute façon un club de 2CV au minimum par pays que nous allons traverser. Les pièces que nous avons : tirant de suspension, cardan, démarreur, allumage, bobine, chambre à air, pompe à essence. Je crois que j’ai fait le tour.

 Pour moi, les qualités de franchissement de la 2cv ne sont plus à prouver dans les pistes ou sur la neige, approuvez-vous cette opinion ?

Pour l’instant aucun souci, même si notre poids ne nous facilite pas la tâche. Nous sommes passés partout où nous avions décidé de passer. Pourvu que ça dure.

Afin de préparer ce voyage, êtes-vous entré en contact avec des clubs de 2cv sur le continent américain ?

Oui, nous avons été accueillis par le club 2CV de Montréal puis celui d’Ottawa qui nous ont fait un superbe accueil. Nous sommes en contact avec des membres de plusieurs clubs en Amérique du Sud, nous verrons ce que ça donne.

 Si vous êtes d’accord, on aimerait vous envoyer une autre interview dans quelques mois, mais cette fois ci plus axée sur votre projet éducatif.

Ok, pas de souci.

au cours du monde1

coucher de soleil…

Pour voir leurs vidéos ainsi que leurs photos voici le lien du site : Au cours du monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ut tempus sem, dapibus efficitur. neque. quis diam facilisis id,