L’apprentissage de la 2cv par Martine

Grâce à ses économies, Martine acheta sa première voiture en 1968. Cette voiture est une deuche et elle était très contente d’en posséder une.

deuche-martine
Une deuche s’est simple, Martine

Petit à petit, avec ses premiers salaires, elle arrive à mettre suffisamment de côté pour acheter une 2cv. Bingo, elle y arrive et elle est l’heureuse propriétaire d’une 2cv en 1968. Elle montre son nouveau moyen de locomotion à son père, fier de voir sa fille avec sa première voiture. Cependant, le père de Martine veut lui prodiguer quelques conseils… Il avait pas mal bourlinguer et fait de nombreux métiers dans sa vie dont mécano. Pour lui l’entretien d’une deuche est simple et avant de rouler avec il faut connaître un minimum la mécanique…

« une 2cv c’est simple et en cas de problème, pas question d’amener une deuche chez un garagiste. Martine, tu dois apprendre à la connaître »

Du coup, avec l’aide de ses frères Martine apprend à la mécanique de la 2cv en démontant et en remontant le moteur. Les conseils avisés de son père lui permet d’appréhender au mieux le fonctionnement du moteur. Cette opération de démontage/remontage a été répétée trois fois. Apprentissage simple et efficace : tout au long de la vie de sa deuche, la mécanique n’avait plus de secret pour Martine.

 

déposer une histoire
Theme: vintagecarsmag par dewy.fr.
libero. Sed Phasellus odio commodo lectus id ultricies tempus Curabitur et, felis