En route pour la Corse

En 1973,  Martine part avec un groupe d’amis en vacance. la Corse est une région qui les attirent depuis un petit moment et ils décident tous de prendre leurs voitures direction Nice pour prendre le Bateau et visiter l’île de beauté.

4L-2cv-corse
En direction de la Corse

Une panne sur la route

Le convoi se compose de deux voitures, une deuche et une 4L (cohabitation difficile?). Les premieres heures de routes se passe sans encombre, mais après avoir dépassé le Trièves voilà que la deuche donne des signes de fatigue puis elle stoppe net sa progression pour finir en roue libre au bord d’une route de campagne. La tuile, les voilà sur une route de campagne, seuls, avec une voiture en rade et un bateau à prendre dans quelques heures. ni une ni deux, la bande de pote « chevelu » s’affairent à démonter le moteur pour essayer de trouver la panne : carbu, pompe à essence, ventilateur…toutes les pièces sont démontées et posées au bord de la route.

L’entraide des villageois

Un villageois passe non loin d’eux, et en voyant le tas de pièce sur la route s’empresse de donner un coup de main à la jeune équipe. Un autre villageois vient leur prêter main forte, puis un autre…bref les voilà maintenant assez nombreux pour dépatouiller ce problème mécanique pense Martine!!…mais en vain!! en effet la panne n’est pas résolue et l’heure tourne. En voyant l’inquiétude sur le visage des jeunes gens, les villageois décident d’appeler le mécano du village voisin. Il a bonne réputation et il espère qu’il va redonner vie à cette 2pattes mal en point.

Enfin le mécano

Après quelques temps à attendre, voilà le fameux mécanos en question. Difficile de faire un diagnostic précis dans ces conditions. il prend donc toutes les pièces détachées amoncelées sur la route et tracte la 2cv en panne jusqu’à son atelier où ils pourront bénéficier des outils ainsi que des pièces de rechange du mécanicien. Mais il faut faire vite la nuit tombe et le bateau part de Nice le lendemain midi…pas de temps à perdre.

Les voilà tous dans l’atelier, et sous les ordres du mécanicien la jeune équipe s’organise pour réparer cette foutue 2cv. Les efforts payent toujours, car aux alentours de 4 heures l’origine de la panne est connue (villebrequin cassé), et la pièce défectueuse est changée. Ça y est, la 2patte est enfin apte à rouler.

Et c’est repartit pour un tour

Après avoir remercier chaleureusement leur « sauveur », Martine et sa bande partent aussitôt en direction de Nice. Et à 12 heures, ils arrivent sur le port de Nice et prennent de justesse le bateau en direction de la Corse…c’est parti pour les vacances  !!

Voilà une petite histoire un peu longue peut être mais qui je trouve met en avant l’esprit d’entraide de l’époque.

déposer une histoire
Theme: vintagecarsmag par dewy.fr.
consequat. risus dictum tristique libero felis diam