La 2cv électrique

Auteur
stardeuche
Publié le
18 décembre 2011
Mise à jour le
23 novembre 2020

La conversion vers une 2cv electrique était un projet de longues dates portés par de nombreuses personnes, entreprise ou associations. En 2011, lors de la mondiale 2cv à Salbris, j’avais eu une discussion très intéressante avec un membre de l’association bientôt électrique. Ce passionné croyait dur comme fer à ce projet.

Au delà de la 2cv Citroën, l’association travaillait également sur d’autres vieilles voitures comme les dyanes ou les fiat 500. A l’époque d’autres projets étaient dans les cartons de l’association pour convertir d’autres modèles de véhicules

2020, année charnière pour la 2cv électrique

Neufs années après cette mondiale et cette discussion instructive, voilà que la 2cv a propulsion électrique refait surface. Mais cette fois ci, ce mode de conversion électrique à un nom, le rétrofit. Ce concept largement utilisé aux Etats Unis, permet de changer le mode de propulsion d’une auto c’est à dire de passer d’un moteur thermique (essence ou diesel) à un moteur électrique. Bref, adapter une auto en fin de course et lui redonner une nouvelle jeunesse avec un moteur tout neuf non polluant.

En cette année 2020, les planètes semblent alignées pour cette adaptation électrique. Actuellement des discussions sont en cours au sein des hautes sphères de l’état pour légiférer et proposer des solutions pour faciliter cette conversion.

Toute une filière s’organise pour mener à bien ce projet et porter un cadre réglementaire à cette pratique. L’association AIRe (Acteurs de l’industrie du rétrofit électrique) est fondée et travaille sur ce projet de réglementation auprès des décideurs politiques.

Par exemple, l’association souhaite que le coût de cette conversion électrique soit éligible à un bonus environnemental. En effet, passer sa Bonne vieille 2cv à une 2cv electrique est assez couteux. Selon le méhari club cassis, il faut débourser environ 13 900 euros pour convertir sa deuche. Le budget est conséquent.

« Il existe une aide à l’achat pour une voiture électrique neuve : pourquoi pas pour une conversion ? »

Stéphane Wimez (MCC) — R- Fit : quand la 2cv Citroën et la méhari se convertissent à l’électrique — automobile-propre.com

L’état octroi une aide pour l’achat d’une voiture électrique neuve. Par contre pour convertir une auto à la propulsion électrique, aucune aide existe. L’association AIRe et toute cette filière industriel souhaite élargir cette aide de l’état pour le rétrofit.

La 2cv n’a pas le monopole de cette conversion électrique. D’autres modèles automobiles sont également propice à la mise en place d’un moteur électrique. Des entreprises se spécialisent dans ce domaine. C’est le cas de Retrofuture qui propose à la vente des autos iconiques et qui roulent moins sur nos routes (Peugeot 504, Coccinelle, HY, …)

Le retrofit, une fausse bonne idée

Des choses me chagrinent dans ce mouvement écolo de l’automobile. Dans la communication bien huilé de ces portes drapeaux, il manque quelque chose de primordiale : Le recyclage lié à cette activité de conversion. Dans un premier temps, je souhaite mettre en lumière le problème des batteries.

Leur durée de vie n’est pas éternelle et je pose cette question simple, que faire des batteries en fin de vie ? La recherche avance, mais encore de nos jours, les batteries sont élaborées avec des matériaux parfois nocifs. En fin de vie, ces batteries usagées peuvent devenir de véritable bombe à retardement écologique. Il est primordial de retraiter ces pièces. De nos jours, existe t’il réellement un réseau qualifié pour recycler ces batteries qui peuvent être très polluantes pour l’environnement ? Sans oublier le problème récurrent de l’extraction de terres rares essentielles à la fabrication de ces batteries. Cette activité pose de nombreux problèmes tant niveau environnementale qu’au niveau humain.

Dans un second temps, que fera t’on des moteurs thermiques ? Je pense que le recyclage de ces pièces est plus aisé. Une filière industrielle capable de traiter un gros volume de pièces doit exister. Cependant, ces entrepreneurs abordent peu souvent ce sujet et cela me questionne beaucoup. Bref vous pouvez voir que la 2cv electrique soulève de nombreuses questions souvent sans réponse.

Avant de se lancer dans une conversion de masse, une filière recyclage efficace de tous les composants liés à cette activités de conversion électrique doit être pensée, réfléchie et mise en place. Ces portes drapeaux ont tendance à omettre cela dans leurs discours. Il est nécessaire de penser la filière de A à Z.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *