La toute première deuche, la 2cv de type A

Normalement Citroën doit sortir sa voiture du peuple au cours de l’année 1939. Cependant, la seconde guerre mondiale bouscule les plans du constructeur. Malgré cette période mouvementée, le constructeur continu de travailler sur le projet TPV et anticipe la fin de la guerre. Au salon de l’automobile de 1948, la 2cv type A de Citroën est officiellement présentée au public et à la presse

Présentation de la 2cv de type A au salon de l’automobile de Paris

En 1948, Citroën amène sa première 2cv dans la plus grande discrétion. Pour ne pas éveiller la curiosité des photographes et des journalistes, les ouvriers de Citroën passent le prototype du constructeur par une fenêtre dérobée. Le 7 octobre 1948, cette nouvelle automobile de Citroën est officiellement présentée au public.

ma-premiere-deuche

On se souvient tous de notre première 2cv. Voici une anecdote sur les premiers tour de roue en deuche

Ma première 2cv

Cette présentation sur le stand Citroën est un évènement. Pierre Boulanger, homme charismatique du constructeur, présente à la presse et aux grands de ce monde sa nouvelle voiture. Pourtant, cette deudeuche est encore un prototype et il reste encore un peu de travail avant de lancer sa commercialisation. Il faut attendre le salon automobile de 1949 pour avoir une 2cv de type A complètement fonctionnelle et validée par le service des mines.

Mais en 1948, le public peut déjà ce faire une idée sur ce véhicule atypique de la marque aux chevrons et son accueil est plutôt enthousiaste. La presse, quant à elle, est plus critique envers cette 2 chevaux. On se moque ouvertement de son design rustique. De plus, des zones d’ombres existent sur les délais de livraison et le prix de vente de cette auto n’est pas encore totalement validé par le constructeur. D’ailleurs, le moteur de la 2cv de type A n’est pas encore dévoilé pendant ce salon. Citroën hésite encore sur le moteur qu’il souhaite utiliser pour cette voiture du peuple. Du coup pendant tout ce salon, le public ne peut pas voir la mécanique de cette deuche. Les capots sont plombés.

Malgré les critiques des journalistes, le succès est au rendez vous. Le public se bouscule sur le stand Citroën. Les 2 chevaux sont véritablement les stars de ce salon de l’auto.

La 2cv de type A au salon de l’auto de 1949

Le lancement de la deuche s’est fait en deux actes. Tout d’abord, une présentation officielle de la deuche au salon de l’auto en 1948. Cette présentation permet au public de se familiariser au design peu conventionnel pour une voiture de cette époque. Pour le moment, le bloc moteur n’est pas présenté au public. Il faudra attendre encore un peu !!

En 1949, le constructeur a enfin finalisé son prototype et présente sa voiture au service des mines. L’administration valide le modèle et baptise cette 2cv “type A”. La carrière commerciale de la 2 chevaux peut alors commencer. Au salon de 1949, Citroën présente également le bloc moteur. C’est un moteur de 375 cm3 refroidit par air pour une puissance de 9CV. Le moteur est couplé à une boîte de vitesse de quatre rapport (trois rapports et une autre vitesse surmultipliée). Avec cet ensemble mécanique, l’auto peut atteindre une vitesse de pointe de 65 km/h en consommant entre 4 et 5 litres d’essence aux 100 km.

2cv-type-A
La premiere deuche, la 2cv de type A

La production démarre très rapidement mais c’est une production très lente. Les usines de chez Citroën ne sont pas correctement calibrées pour produire cette voiture. De nombreux éléments sont complexe à produire comme les batteurs à inertie. Cette complexité de fabrication allonge les délais de livraison qui peuvent atteindre cinq années. Du coup, Citroën livre ses premiers modèles en priorité aux commerçants ou encore aux agriculteurs.

En 1949, les premiers modèles sont très simple. Dans l’habitacle on peut trouver un tachymètre et un ampèremètre et elle ne possèdent pas de serrures de porte. Pour décourager les éventuels voleurs, les modèles sont livrés avec un antivol provenant du monde des deux roues.

A partir de 1950, les cadences de production augmentent sensiblement et la 2cv se munie de nouveaux équipements :

  • 1952 : la 2cv de type A possède des serrures de porte
  • 1953 : certains éléments de carrosserie sont dorénavant emboutis et non plus soudés (portes, capot, ailes)
  • 1954 : une bobine d’allumage avec un faisceau de bougie est apposé au dessus du bloc ventilateur

L’année 1954 est une année charnière pour la 2cv de type A. En effet, cette voiture connait un succès commercial sans précédent mais son manque de puissance est vivement critiqué. Citroën écoute ses clients et fait évoluer son modèle avec un moteur plus puissant de 425 cm3 développant désormais 12CV. Ce nouveau modèle est la 2cv AZ. Malgré l’apparition de ce nouveau modèle, la 2cv de type A reste au catalogue de Citroën. Cependant, au fil des années, la 2cv de type A est de moins en moins vendue. Les clients préfèrent la 2 chevaux AZ plus puissante et plus véloce sur la route. En 1960, la fabrication de la 2cv de type A est officiellement arrêtée.

Une question, une remarque, vous voulez partager votre savoir sur la 2cv n'hésitez pas à commenter !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.