La 2cv fourgonnette, la voiture à tout faire de Citroën

Avant même l’assemblage des premières 2cv A, Pierre Boulanger et la société Citroën penche déjà sur une version utilitaire de sa petite voiture (ou TPV). Citroën souhaite proposer à ses clients une 2cv fourgonnette pratique, robuste, économique, légère et confortable. Le bureau d’étude de l’époque travaille dur pour élaborer l’utilitaire ultime

Une 2cv camionnette au salon de l’automobile de Paris

Deux ans après le lancement de la 2cv, Citroën refait sensation au salon de l’automobile de Paris en proposant une 2cv fourgonnette. Ce lancement fut complexe. La période tourmentée des années 40 a perturbé le fonctionnement normal de l’entreprise Citroën : Entre la guerre, l’occupation allemande et les pénibles années de redémarrage d’après guerre, le constructeur français a eu toutes les peines du monde pour mettre sur le marché cet auto. C’est choses faîtes en 1950 !!

Cette camionnette va révolutionner la vie de nombreux travailleurs français. Cette 2cv fourgonnette est utilisée par de nombreuses catégories socioprofessionnelles (commerçants, agriculteurs, etc …). Sa robustesse à toute épreuve est très appréciée. De 1951 à 1977, plusieurs versions de fourgonnettes sont sorties des usines Citroën. Retrouvez une description de ces modèles ci dessous

Une 2cv fourgonnette de type AU

La fourgonnette de type AU est l’utilitaire historique de Citroën. Pour cette auto, le constructeur s’est basé sur sa 2cv A. En effet, de nombreux éléments mécaniques de cette dernière se retrouve sur cette première fourgonnette, dont le petit moteur de 375 cm3 qui développe 9 chevaux. Pour la partie carrosserie, un caisson est ajouté sur le châssis du véhicule facilitant le transport de marchandise. Pour cette camionnette, la charge utile est de 250 kg. Cependant, le manque de puissance du moteur rends difficile le transport de marchandise. Très rapidement, les utilisateurs de ce véhicule remonte ce défaut et Citroën fait évolué son modèle en incorporant un nouveau moteur plus puissant, soit un moteur de 425 cm3 avec une puissance de 12 chevaux.

2cv AU
source : Les modèles de 2cv : la 2cv fourgonnette du site http://deudeuchmania.over-blog.com

La conception de cette fourgonnette est rustique et cet automobile se contente du strict minimum. Par souci d’économie, la 2cv fourgonnette est livré avec peu d’accessoire. Il faut savoir qu’a cette époque la réglementation n’obligeait pas les constructeurs d’ajouter sur leur auto des feux de signalisations. C’est pourquoi la 2cv fourgonnette ne possède pas de clignotants et de double feux stop. Sur cette voiture, l’unique éclairage se trouve au niveau de la plaque minéralogique arrière. Certains propriétaires ingénieux agrémentaient leur fourgonnette de feux additionnels afin d’être plus visible pendant la nuit.

Malgré la légèreté de cette fourgonnette, les manœuvres avec ce véhicule ne sont pas aisées. En effet, la visibilité n’est pas le point fort de cette version utilitaire de la petite Citroën. Les hublots sur les portes arrières de cet automobile sont trop petits pour offrir une visibilité optimale. Il y a bien un rétroviseur au niveau de l’aile conducteur mais aucun rétroviseur intérieur. Bref pour manœuvrer avec cette fourgonnette, il faut se contorsionner dans tout les sens et faire preuve de prudence pour ne pas abîmer la carrosserie. A partir de 1954, ce véhicule est remplacé par une nouvelle fourgonnette, la 2cv AZU

Une 2cv fourgonnette de type AZU

Rapidement cette nouvelle fourgonnette remplace sa devancière et s’attire rapidement les suffrages de la clientèle. Plus endurante que la précédente version, cette auto sera un succès commercial indéniable. Comme pour la 2cv AU, la 2cv AZU est équipée du strict minimum. Par exemple, la 2 chevaux est vendue sans siège passager. L’ajout de ce siège est une option et uniquement disponible sur commande. Cette option est proposée au catalogue de Citroën jusqu’en 1960.

2cv fourgonnette AU
Marco 56, CC BY 2.0 https://creativecommons.org/licenses/by/2.0, via Wikimedia Commons

Cette nouvelle auto amène quelques modifications. Tout d’abord, une nouvelle teinte plus clair fait son apparition mais toujours dans les tons gris. De plus, un changement de réglementation oblige le constructeur a revoir sa copie en ajoutant des feux de signalisations. La 2cv AZU se voit donc équipé de deux clignotants latéraux, de deux lanternes rouges à l’arrière ainsi que d’un unique feu de stop orange placé sur le côté gauche. Le dispositif d’éclairage de la plaque d’immatriculation est maintenu. Dans l’habitacle intérieur, le compteur est dorénavant éclairé.

Cette fourgonnette est donc une véritable success story et est très prisé des travailleurs comme les agriculteurs ou bien les commerçants. Sa robustesse légendaire apporte de nombreuses satisfactions.

Cette brouette à moteur se montre à l’aise tant en ville que sur les routes sinueuses de la campagne française.

Collection 2cv Citroën

Des carrossiers ou des entreprises améliorent ces voitures Citroën

En lisant les lignes ci dessus, vous avez pu remarquer que ces automobiles ont quelques défauts parfois ennuyeux pour les travailleurs des années 50 ou 60 : Manque de visibilité, espace de caisson insuffisant, etc …. Pour corriger les défauts de cette 2cv AU ou bien de cette 2cv AZU, des carrossiers astucieux ont apportés des améliorations sur ces voitures. Ces adaptations concernent généralement le caisson du véhicule en le rallongeant ou le rehaussant ou bien en résolvant le problème de visibilité de ces voitures. Par exemple, l’entreprise Glaçauto était spécialisé dans la modification du caisson pour ajouter des vitres supplémentaires. La visibilité était grandement améliorée.

Une 2cv fourgonnette de type AK 350

En 1963, Citroën fait évolué sa fourgonnette en proposant une version rallongée de la 2cv AZU. En effet, au début des années 60 l’entreprise Renault fait de l’ombre au constructeur Citroën en proposant également son modèle phare, la renault 4, en version fourgonnette. Pour contrer cette nouvelle offre, le double chevron élabore une auto avec des nouvelles évolutions importantes :

  • changement de motorisation avec un moteur de 602 cm3
  • augmentation de la charge utile jusqu’à 350 kg
  • un rallongement du caisson

La sécurité de la voiture est également accrue avec la mise en place des ceintures de sécurité sur cette fourgonnette

Une 2cv fourgonnette de type AK 400

Fort du succès de l’AK 350, Citroën fait encore évolué sa 2cv en 1970 avec le modèle AKS 400. Les principales évolutions sont la charge utile qui passe de 350 kg à 400 kg. Le caisson est également réhaussé et son design change également. Cette 2 chevaux Citroën bénéficie aussi des dernières évolutions des deuches berlines avec de nouveaux équipements.

Niels de Wit from Lunteren, The Netherlands, CC BY 2.0 https://creativecommons.org/licenses/by/2.0, via Wikimedia Commons

En 1978, la production de la camionnette Citroën AKS 400 cesse. Celle ci sera remplacé par l’acadiane

Une utilisation en masse de ces voitures Citroën

Ces véhicules de Citroën sont très appréciées des travailleurs. Mais les administrations Françaises comme EDF, les pompiers, le secours routier ou bien La poste adoptent rapidement ces fourgonnettes.

2cv-fourgonnette-ptt

La poste a été l’une des premières administrations a motoriser leur livraison de courrier avec la 2cv fourgonnette

Le facteur et sa 2cv fourgonnette

De grandes entreprises vont également utiliser ces véhicules pour construire une flotte de voitures de livraison. Son côté pratique, sa légèreté, son confort, sa robustesse fait de cette voiture le compagnon de labeur idéal.